Archive for the ‘Interviews’ Category

 

Voyage en Burdettland

A Bangkok, Patrick Besson a rencontré John Burdett, le roi du polar asiatique, de retour le 12 mai.

Le nouveau Burdett, maintenant que je l’ai lu, une première fois en anglais l’année dernière, une seconde fois en français – traduit par Thierry Piélat – cette semaine, une seule envie : lire le nouveau nouveau Burdett, car j’ai été encore happé par la fluidité, la profondeur, l’âpreté, la sinuosité et l’ironie extrêmes de cet auteur anglais de 60 ans installé pour moitié en Thaïlande et pour moitié en France afin de vivre plus et payer moins d’impôts. Je sais que John a terminé, entre une partie de billard sur Soi Cowboy et une bière Singha à Nana Plaza, la troisième et dernière version de son prochain thriller. Il m’en a parlé à Bangkok, dans son restaurant (ranahan) italien préféré : élégant espace blanc réfrigéré sur Sukhumvit Road, le boulevard de 200 kilomètres qui conduit à la mer (thalé). Sa méthode de travail : il écrit une première version et l’envoie à son agent qui la lui retourne avec des corrections. Burdett fait les modifications demandées et renvoie le deuxième jet de l’ouvrage à l’agent qui lui conseille de nouveaux changements. Le romancier mettra alors au point le troisième et ultime état de l’oeuvre. C’est la méthode Tolstoï-Nabokov, les deux écrivains préférés de John (avec Shakespeare) : une version après l’autre. Pour « Hadji Mourat », Tolstoï en a fait onze ou douze. Il faut donc féliciter l’agent dont j’ai oublié le nom. C’est ma règle : jamais de notes pendant un reportage. Les gens n’ont qu’à nous dire ou nous faire des choses dont on se souvienne. Il prenait des notes, le cardinal de Retz, pendant la Fronde ? Et Saint-Simon, au lever du roi ? Mais il faut surtout remercier l’auteur, ce fournisseur cool encore qu’infatigable de cette drogue inouïe, ultrarare et miraculeusement autorisée qu’est un beau roman.
Continue Reading…

 

Critical Mick – Let Go and Share

John Burdett, author of The Godfather of Kathmandu discusses pop-eyed aggressive giant maniacs in top hats, prescribes a means for developing the most honest police force in Southeast Asia, describes why Mario Puzo is a personal hero and lets Mick know what’s even better than good sex. An unruly email interview, March 2010.

Continue Reading…

 

Amy Myers catches up with the British crime novelist

John Burdett?s Bangkok series first burst upon the crime reading world in 2003 with the publication of Bangkok 8. The fourth, The Godfather of Kathmandu,is now published in the UK (28 January 2010, Bantam Press, Transworld, 12.99).This remarkable quartet of crime novels, in which Western materialism comes face to face with the spiritual approach of the East, has won universal plaudits. Continue Reading…

 

John Burdett On “The Godfather of Kathmandu”

Godfather of Kathmandu
Many trace the modern crime thriller back to Dostoyevsky’s Crime and Punishment. A still more venerable ancestor would be Shakespeare’s Macbeth. In both cases literary giants used acts of aggravated homicide to illustrate the most agonising dilemmas of their day. Continue Reading…

 

International Herald Tribune – Thomas Fuller (Bangkok Haunts)

John Burdett: Detective writer at work in a seedy Bangkok district

As John Burdett ambles down a street packed with girly bars he passes two women in skimpy outfits waving their hands excitedly and calling out, “John! John!” Continue Reading…